top of page

Maîtriser l'équilibre : Guide pour un entraînement optimal


Maîtriser l'équilibre : Guide pour un entraînement optimal


(article de Tsahi Shemesh traduit de l'anglais)


Ces derniers mois, de nombreux étudiants m’ont posé la question : « Comment optimiser mon entraînement pour obtenir les meilleurs résultats ?

Beaucoup ont conservé leur abonnement à une salle de sport pendant des mois, mais ils n’avaient pas l’intention de soulever des poids et d’acquérir un tonus musculaire important, juste « pour être en forme ». J’ai donc décidé d’écrire cet article pour offrir une perspective sur la vision de KME, et peut-être que cela aidera à expliquer le fonctionnement de notre structure de classe.


Bien qu'aucune « forme d'art » ni aucun instructeur ne puisse offrir un « guichet unique », notre objectif est de proposer un programme d'études complet qui contribuera à l'objectif global du bien-être. Le mot-clé principal de notre façon de procéder est : l’équilibre.

Maîtriser l’autodéfense nécessite de comprendre l’interaction entre l’agressivité et l’affirmation de soi – un équilibre délicat entre puissance, force et douceur. Cela implique non seulement de combattre avec intensité, mais aussi de faire preuve de discernement pour s'abstenir de causer du tort lorsque cela n'est pas approprié – un équilibre entre capacités et retenue.


Il s’agit de comprendre la nécessité d’une pratique étendue et intensive tout en mettant l’accent sur la nécessité d’une pratique délibérée et lente pour garantir la sécurité. Construire des connexions neuronales dans notre cerveau nécessite du temps et du dévouement, ainsi qu’un état d’esprit vigilant.

À l’entraînement, vous trouverez tout. Mais chaque aspect doit être appris avec le temps et ne peut être précipité.


Alors, comment savoir trouver son équilibre dans un tel entraînement ?

Trouver un équilibre dans l’entraînement aux arts martiaux implique d’aborder divers aspects de votre pratique, notamment la condition physique, les compétences techniques, la concentration mentale et le bien-être général.


Voici quelques conseils pour vous aider à atteindre l’équilibre dans votre entraînement aux arts martiaux :



1. Démarrez lentement. C'est le moyen le plus rapide d'apprendre



Lorsque vous apprenez une nouvelle compétence, en particulier celle qui vous permet de vous sentir plus fort et plus confiant, vous pourriez en devenir rapidement accro ! De nombreuses personnes trouvent que leur corps devient plus expressif et plus expansif lors de la pratique. Alors ils en veulent plus, et ils le veulent maintenant.

Même avec enthousiasme, la pratique peut devenir « bâclée » et l’élève oublie la situation dans son ensemble – alors pratiquez et maîtrisez d’abord les principes fondamentaux.


Si j'avais un sou pour chaque fois qu'un étudiant disait : « Je veux seulement m'entraîner au désarmement des armes » ou « Je veux seulement faire des combats. »… Je serais maintenant millionnaire.

Conseil de pro : cet état d'esprit conduit souvent ceux-ci à se blesser ou à blesser quelqu'un d'autre au cours de leur pratique.


2. Fixez-vous des objectifs réalistes



Définir des objectifs clairs et réalisables à court terme. Les objectifs à long terme sont plus simples pour la plupart d’entre nous. Nous voulons être confiants, compétents, plus forts et en meilleure santé.


Encore une fois, commencez par maîtriser les techniques de base, pour atteindre un niveau de forme physique qui permettra à votre corps de s'entraîner plus fort et plus longtemps.

C'est pourquoi nous effectuons des tests de niveau. Chaque niveau est conçu pour atteindre les objectifs que nous nous fixons !


3. Intégrer des temps de repos



Intégrer des temps de repos dans l’entraînement (notamment le Krav Maga) est impératif pour une approche holistique du développement physique. Au-delà de la prévention des blessures et de la récupération musculaire, les intervalles de repos sont essentiels pour éviter l'épuisement, améliorer vos performances globales et maintenir les niveaux d'énergie nécessaires à la nature de haute intensité du Krav Maga.


Le rafraîchissement mental pendant les périodes de repos améliore la concentration et les capacités de prise de décision, ce qui est vital dans une discipline qui exige des réponses rapides et efficaces.

De plus, le repos facilite l'adaptation et la progression des compétences acquises en Krav Maga, garantissant que les pratiquants sont physiquement et mentalement préparés aux scénarios d'autodéfense du monde réel tout en minimisant les risques de surentraînement et d'épuisement.


4. Conditionnement physique



Une partie de la nécessité d’améliorer vos compétences de combat est la forme physique. La bonne nouvelle est que la forme physique et le conditionnement physique sont de toute façon un bénéfice de l’entraînement !

Nous intégrons des exercices de musculation, de flexibilité et de mobilité ainsi que des entraînements cardiovasculaires à la routine du cours. Tous les cours ne sont pas « lourds au niveau fitness ». Nous construisons le programme hebdomadaire dans le but de mettre l'accent sur différents aspects de la formation.


En termes simples, un corps bien conditionné peut améliorer vos performances globales et réduire le risque de blessures.

5. Compétences techniques



Consacrez du temps à perfectionner vos techniques.


Exercez régulièrement des mouvements fondamentaux, mais mettez-vous également au défi avec des techniques plus avancées pour que le processus d'apprentissage reste passionnant.

Comme je le dis toujours – 90 % du temps, concentrez-vous sur ce qui est le plus susceptible de se produire et développez les compétences dont vous avez besoin, mais 10 % du temps – jouez. Il est essentiel d’apprécier la formation et de s’inspirer en pratiquant de temps en temps des techniques plus avancées.


6. Concentration mentale



La force mentale renforce la résilience, une compétence essentielle dans la vie, et particulièrement dans les arts martiaux.


Vous apprenez à garder votre esprit calme sous pression et à prendre de meilleures décisions dans des situations stressantes.

Cette compétence va bien au-delà de l’espace du tapis !

Les exercices et les combats stressants vous aideront à vous familiariser avec l'inconfort.

Je n’ai pas encore rencontré quelqu’un qui n’ait pas bénéficié de sa résilience. Apprendre à être dur ne signifie pas que vous devez être dur, cela signifie simplement que vous ne vous briserez pas si vite !


7. Alimentation


 

Beaucoup négligent l’importance de leurs habitudes alimentaires. La nourriture fonctionne comme un carburant et un ensemble de produits chimiques qui influencent les performances physiques et mentales, capables d'améliorer notre humeur, de changer nos pensées et d'affecter notre motivation. Cela représente également votre discipline.

L’alimentation joue un rôle crucial dans notre récupération mentale et physique après l’entraînement.


Considérez votre corps comme une voiture qui a besoin du bon type de carburant pour fonctionner correctement. Une alimentation saine est comme un carburant de première qualité qui fait ronronner le moteur et aide la voiture à fonctionner de manière optimale.

Manger divers aliments nutritifs comme des fruits, des légumes et des grains entiers, c'est comme donner à votre voiture l'essence de qualité supérieure dont elle a besoin. Plus important encore, cela lui évite d’avoir à consulter les mécaniciens trop souvent !

Si vous remplissez constamment le réservoir de votre voiture de collations sucrées et d’aliments gras, c’est comme mettre du carburant bon marché et de mauvaise qualité dans le réservoir d’essence. La voiture peut encore bouger, mais elle ne fonctionnera pas aussi efficacement et vous pourriez rencontrer des problèmes plus tôt que vous ne le souhaiteriez. Ainsi, en choisissant des aliments sains, vous ne mangez pas seulement pour satisfaire votre faim ; vous vous assurez que votre corps est prêt à prendre la route et à gérer tout ce qui se présente à vous.


8. Formation croisée



Lors de la rédaction du programme de formation de KME, j'ai mis en œuvre tout ce que je savais être nécessaire pour construire un combattant expérimenté. C'est pourquoi nous avons ajouté de la boxe, du BJJ et d'autres cours à thèmes à notre programme hebdomadaire. Chaque style offre une perspective de combat différente, évite la monotonie et améliore l'athlétisme général. Ces cours sont essentiels – je ne veux pas que vous soyez trop à l’aise lors de l’entraînement.


Vous devez être mis au défi si vous voulez grandir.

9. Évaluations régulières



Évaluez périodiquement vos progrès et ajustez votre plan d’entraînement en conséquence.

C'est pourquoi nous planifions des tests de niveau et encourageons tous les étudiants à y participer. Dans chaque cours, nous pratiquons une ou deux techniques, mais pendant le test, vous devez exécuter de nombreuses techniques de manière « adaptée au niveau ».


Chaque niveau que vous accomplirez débloquera le niveau de difficulté suivant, et des améliorations viendront avec sa maîtrise.

Ces évaluations vous aident à identifier les domaines qui doivent être améliorés tout en célébrant vos réalisations. Certains sont surpris de voir à quel point ils ont réussi sous pression, d’autres découvrent qu’ils ne sont pas aussi compétents qu’ils le pensaient. C’est une expérience difficile et importante à vivre si vous souhaitez optimiser votre formation et bénéficier d’une évaluation experte et impartiale de vos compétences en plus des vôtres.

Ce processus garantit clarté et lisibilité dans la compréhension de vos points forts et de vos domaines de croissance.


10. Mobilité et flexibilité



Incorporez un échauffement approprié avant de vous entraîner dur, vous devez permettre à votre corps de se préparer à l’activité que vous êtes sur le point de vivre. Des hanches et des épaules serrées entraînent généralement des blessures. Les blessures peuvent se manifester dans d’autres parties de votre corps ; leur source provient souvent de muscles tendus et d'articulations à mobilité limitée.

Les gens peuvent tenter de tricher dans leurs étirements en utilisant des techniques inappropriées pour créer une fausse impression d'atteindre une plus grande amplitude de mouvement. Des tricheries courantes comme ignorer les douleurs articulaires, ne pas savoir ce qu'est « une bonne douleur ou une mauvaise douleur », des étirements rebondissants et une mauvaise posture lorsque l'on se penche trop en avant ou en arrière pendant un étirement (ce qui donnera l'apparence d'une flexibilité accrue sans réellement cibler le muscle visé).


Écoutez votre corps et traitez rapidement tout inconfort pour éviter les problèmes à long terme. Ne glorifiez pas la douleur. Mais n’en ayez pas peur non plus.

Vous devriez apprendre la différence entre la douleur constructive et la douleur destructrice si vous recherchez la longévité.


11. Gestion du temps



Allouez efficacement votre temps pour maintenir un équilibre entre vos engagements de formation et les autres facettes de la vie, notamment les engagements professionnels, familiaux et sociaux. Je sais que le studio sert souvent de centre social pour de nombreux étudiants (et j'adore ça !), raison de plus pour cultiver une approche holistique en nourrissant diverses dimensions de votre vie. Cette pratique garantit que votre parcours d'arts martiaux devient une amélioration précieuse de votre bien-être général plutôt que de le dominer.


En résumé, trouver l’équilibre est un parcours personnel, nécessitant des ajustements en fonction des besoins individuels. Profitez du processus, restez déterminé à vous améliorer et laissez votre entraînement contribuer à un mode de vie sain et à une définition efficace des limites.

Alors que je vois des centaines d’individus s’épanouir dans leur entraînement, se transformer en des êtres plus heureux, en meilleure santé et plus confiants, cela me rappelle que notre parcours collectif dans les arts martiaux s’étend au-delà de la croissance personnelle. Votre réussite n’est pas seulement la vôtre ; cela se répercute sur le monde, créant une communauté de meilleurs humains.


Votre récompense est ma récompense. Le monde bénéficie du fait que nous soyons de meilleurs humains.

Comentários


bottom of page